Tepilora, le Parc de l'aigle et de la talève sultane

En 40 magnifiques clichés du photographe naturaliste Domenico Ruiu, le conte en images de la biodiversité du parc de Tepilora, exposée en permanence chez nous.

Un voyage immersif dans le territoire protégé, pour découvrir les paysages, la flore et la faune de ce coin exceptionnel de Sardaigne.

Conformément à la réglementation en vigueur, nous vous conseillons de réserver au moins un jour à l’avance pour vous assurer un accès sécurisé.

Lire la vidéo

Domenico Ruiu

photographe et écrivain naturaliste, il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur l’environnement et la faune de la Sardaigne. Il collabore avec des sites en ligne, des magazines, des journaux et des télévisions sur les arguments environnementaux.
Son volume photographique grand format “Le photographe des oiseaux de proie” (quatre langues, dont le sarde), est l’un des rares livres de collection sur le thème de l’environnement publiés en Europe.

Pour les “grands mérites scientifiques” de son activité, l’Université de Sassari lui a décerné le “Laurea Magistrale ad Honorem” en 2014.
En 2015, il a reçu la reconnaissance nationale «Premio Le Gru» en tant que Master de la photographie naturaliste.
Il est le seul photographe naturaliste présent à la Galerie Internationale Alidem – L’art de la photographie (Milan).

Le Parc Naturel Régional de Tepilora

Établi avec la loi régionale n. 21 du 24 octobre 2014, le Parc couvre une superficie d’un peu moins de 8 000 hectares comprenant les territoires des municipalités de Bitti, Lodè, Torpè et Posada.
Le territoire du Parc a pour élément unificateur le cours du Rio Posada, depuis ses origines dans les plateaux voisins de Bitti, Buddusò et Ala dei Sardi jusqu’à l’embouchure d’Orvile, sur la côte de Posada.
Le Parc comprend des milieux typiquement montagnards (périmètres de Crastazza, Sos littos et Usinavà), fluviaux et lacustres (Rio Mannu, Rio Posada, lac Torpè), les plaines de Torpè et Posada jusqu’aux zones humides côtières et lagunaires du delta et de l’embouchure du Rio Posada.

Dans le Parc coexistent l’aigle royal (Aquila chrysaetos) avec la talève sultane (Porphyrio porphyrio), le mouflon (Ovis musimon) et le daim (Dama dama) avec le flamant rose (Phoenicopterus roseus), la perdrix sarde (Alectoris barbara) avec le le héron pourpré (Ardea purpurea), la flore des dunes avec le genêt de l’Etna (Genista aetnensis).

Précisément en raison de ce degré élevé de biodiversité, le 14 juin 2017, le territoire du Parc, étendu à celui de 13 autres municipalités, a été reconnu par l’Unesco Réserve de biosphère de Tepilora, Rio Posada et Montalbo.
De plus, avec le décret du 17 mai 2018 du Ministère de l’Environnement et de la protection du territoire et de la mer, la “Foce del Rio Posada” a été identifiée, selon les critères de base de la “Convention de Ramsar (1971)“, zone humide d’importance internationale.

Photographies de Domenico Ruiu

Restaurant

Restaurant

menu typique de Bitti avec nos produits biologiques, du pain aux viandes et fromages aux desserts traditionnels.

Camping

Camping

emplacements pour tentes, camping-cars ou caravanes avec branchements électriques et services.

Chambres

Chambres

18 lits en chambres avec avec salle de bain privée

Randonnée

Randonnée

balades nature libres ou accompagnées dans le Parc Naturel Régional de Tepilora et visites guidées des sites archéologiques de la région

Ferme

Ferme

les animaux et leurs soins, les rythmes dictés par la nature, pour redécouvrir les racines de la vie agro-pastorale au cœur de la Sardaigne.